Échantillonner des populations rares. Une expérimentation du respondent driven sampling en milieu musical

TitreÉchantillonner des populations rares. Une expérimentation du respondent driven sampling en milieu musical
Type de publicationJournal Article
Year of Publication2018
AuteursBataille, P, Perrenoud, M, Brändle, K
JournalSociologie
Volume9
Nombre2
Pagination197-214
ISSN2108-8845, 2108-6915
Résumé

L’échantillonnage de populations dont il est impossible de connaître a priori les contours avec précision constitue un défit majeur en sciences sociales. Certaines solutions ont néanmoins été proposées pour tenter de produire des données fiables dans ce type de cas. Parmi les procédures d’échantillonnage alternatives, c’est indubitablement la méthode du Respondant Driven Sampling (RDS) – « échantillonnage guidé par les répondants » –, apparue à la fin des années 1990 qui aconnu la plus forte audience. L’ambition de cet article sera de présenter les points forts et les faiblesses de cette procédure, à travers un retour sur expérience dans le cadre d’une recherche sur des « musicien‑ne‑s ordinaires » suisses romand‑e‑s. Il s’agira premièrement de présenter l’outillage théorique, méthodologique et statistique qui structure cette procédure d’échantillonnage. Dans un deuxième temps, on montrera comment le RDS permet de construire des données originales et de qualité par rapport à d’autres procédures plus souvent utilisées – notamment l’enquête « en ligne » – pour des recherches sur des populations « rares ». Enfin, on reviendra sur les limites de l’échantillon recruté, du point de vue de la structuration du réseau complet des collaborations musicales sur une année de référence.

URLhttp://www.cairn.info/revue-sociologie-2018-2-page-197.htm
DOI10.3917/socio.092.0197