CCI 4

Avancées méthodologiques sur la vulnérabilité et le parcours de vie

Leader: André Berchtold
Support: Danilo Bolano

Ce cross-cutting issue vise à élaborer des stratégies d'analyse empirique longitudinale novatrice et de nouvelles méthodes d'étude de la vulnérabilité au cours de la vie, tant au niveau de l'individu qu'à celui de la population. Cinq thèmes principaux sont abordés:

1. Plan d'échantillonnage, méthodes de collecte de données et leurs effets

Ce thème traite de la mise au point et de l'amélioration des différentes méthodes d'échantillonnage telles que le mélange des méthodes de collecte de données, l'amélioration des méthodes de collecte de données de réseaux personnels et familiaux, et la mise en place de méthodes de collecte de données sophistiquées permettant de comparer des réseaux issus de générateurs de noms, de position et de ressources. Mais aussi de calendriers de la vie et l'évaluation de l'impact des valeurs manquantes dans les données longitudinales. Une question importante à ce sujet concerne la faisabilité et la fiabilité des calendriers de vie en ligne.

2. Conceptualisation et mesure de la vulnérabilité

La conceptualisation et la mesure de la vulnérabilité en sont à leurs débuts et ont clairement besoin d'être développées davantage. Un point particulièrement intéressant est la manière d'évaluer la nature multidimensionnelle et dynamique de la vulnérabilité au moyen d'études qualitatives et quantitatives.

3. Méthodes d'analyse des données longitudinales et de réseau

Il reste beaucoup à faire en termes de méthodes d'analyse et de gestion des données longitudinales et de réseau. L'analyse séquentielle et les modèles de Markov figurent parmi les méthodes développées jusqu'à présent par LIVES, mais d'autres approches sont les bienvenues. Les questions-clés de la recherche sur ce thème sont: a) Comment combiner les résultats de différentes approches, et b) Y a-t-il des alternatives aux méthodes fondées sur les dissemblances pour la classification des séquences de données?

4. Méthodes qualitatives et mixtes (quali-quanti)

Bien que les méthodes qualitatives et mixtes (quali-quanti) soient considérées comme des voies vers de nouveaux angles de recherche, à notre connaissance, il n'existe actuellement aucune plateforme sur laquelle elles sont discutées et étudiées. L'objet de ce sujet est de proposer un tel lieu afin de promouvoir l’usage des méthodes mixtes. Une question ouverte, particulièrement intéressante, réside dans la définition de lignes directrices visant à déterminer quand utiliser les méthodes mixtes à la place des méthodes purement qualitatives ou quantitatives.

5. Organisation et partage des données

Ce thème met l'accent sur la formulation des règles à suivre pour décrire etdocumenter les données recueillies dans LIVES en termes opérationnels. Grâce à cette initiative, les membres de LIVES ont désormais accès facilement à la plupart des ensembles de données de LIVES. Reste à savoir comment rassembler les données de différentes études en fonction de différentes populations et différents plans d'échantillonnage.

Références

Bernardi, L. (2011). A mixed-method social networks study design for research on transnational families. LIVES Working Papers, 2011(3), 1-13.

Madero Cabib, I., Gauthier, J. - A., & Le Goff, J. - M. (2016). The influence of interlocked employment-family trajectories on retirement timing. Work, Aging and Retirement. 2(1), 38-53

Morselli, D., Berchtold, A., Suris, J.-C., Berchtold, A., (2016). On-line life history calendar and sensitive topics: A pilot study. Computers in Human Behavior. 58, pp. 141-149.

Oris, M., Roberts, C., Joye, D., Ernst Stähli, M. (2016). Surveying human vulnerabilities across the life course. Life Course Research and Social Policies. 242 p. New York: Springer.

Studer, M., & Ritschard, G. (2016). What matters in differences between life trajectories: A comparative review of sequence dissimilarity measures. Journal of the Royal Statistical Society: Series A (Statistics in Society), Vol. 179(2), pp. 481-511.