CCI 1

L'effet du stress et des ressources sur les différents domaines de la vie

Leader: Laura Bernardi
Support: Nuria Sanchez

Ce thème aux nombreuses facettes exige d’étudier de près la perméabilité des contraintes et des ressources à travers les différents domaines de la vie tels que la famille, le travail, la formation, le temps libre ou le bien-être. Il encourage plus précisément à explorer plus en profondeur l'impact des évènements et transitions majeurs de vie sur la manière dont les personnes s’adaptent aux contraintes et les aléas de la vie et dont elles les gèrent. Nous divisons ce thème en quatre axes de recherche:

1. Multidimensionnalité de la vulnérabilité au cours de la vie

Cet axe s'inscrit dans une perspective dite de « parcours de vie », qui considère les vies humaines comme des trajectoires multidimensionnelles et interdépendantes. Les questions suivantes sont primordiales pour ce thème: a) De quelle manière les exigences conflictuelles en matière du temps alloué à la famille, au travail et aux loisirs ont-elles des conséquences sur la santé, notamment sur le bien-être subjectif, chez les adultes d'âge moyen? b) Quel est le lien entre les trajectoires migratoires et la formation/la dissolution du couple, la fertilité ou les trajectoires de carrière? c) Comment la composition du ménage et les relations familiales influencent-elles non seulement le fait que les jeunes adultes quittent le domicile parental à un moment donné mais également les modèles conjugaux et professionnels qu’ils et qu’elles adoptent plus tard?

2. Effets de spill-over (débordement)

Alors que le moment où évènements et transitions se produisent au cours du parcours de vie est propre à chaque domaine de vie, il est fort possible que leurs effets « débordent » et affectent un autre domaine. A ce titre, les questions suivantes sont cruciales: a) Comment les interruptions de travail (sphère du travail) influent-elles sur la qualité de la relation de couple (sphère familiale)? b) Comment la naissance d'un enfant affecte-t-elle la satisfaction de la vie en général, ainsi que d'autres formes spécifiques de satisfaction, telles que celles liées au travail ou aux loisirs? c) Dans quelle mesure le bien-être, le risque de rupture, la situation d’emploi et la participation au marché du travail des personnes migrantes changent-ils, à court et à long terme, en cas de mariage avec une personne n’ayant pas d’origines étrangères, par comparaison à un mariage avec quelqu'un de son propre groupe national?

3. Dimensions subjectives et factuelles de la vulnérabilité

Ce thème est basé sur l'hypothèse que les compensations et les reconfigurations des vulnérabilités peuvent être liées à des faits (changements de situation de travail ou de famille, etc.), mais peuvent également se référer à un niveau plus subjectif (impliquant des attitudes, des configurations d'identité, des perceptions, etc.). Voici des exemples de questions de recherche pertinentes pour cet axe: a) Comment les perceptions subjectives de stabilité d'emploi et de prestige par les deux sexes sont-elles liées à leurs intentions d’avoir un enfant b) Les personnes de différents groupes migrants perçoivent-elles différemment la discrimination sur le lieu de travail, ou ressent-elles différemment le stress au travail? c) Comment la satisfaction conjugale évolue-t-elle dans les couples mariés depuis longtemps, et de quelle manière est-elle influencée par les problèmes de santé et de responsabilités en matière de soins?

4. Processus d'adaptation et d'ajustement

Ce thème vise à inspirer des recherches sur les processus d'adaptation et d'ajustement adoptés par des individus qui viennent de vivre des transitions critiques, par exemple via les questions suivantes: a) Comment la situation économique modère-t-elle l'effet du divorce sur le bien-être psychologique? b) Comment le fait d’être en emploi, et le type d’emploi, affectent-ils la transition vers la monoparentalité sur la santé? c) Comment les réseaux sociaux et l'éducation modèrent-ils les perspectives de réemploi des personnes déplacées ou en situation de chômage?

Références:

Bonoli, G., & Turtschi, N. (2015). Inequality in social capital and labour market re-entry among unemployed people in Switzerland. Research in Social Stratification and Mobility, 42, 97-95.

Hanappi, D., Ryser, V.-A., & Bernardi, L. (2014). Coping strategies under uncertain, precarious employment conditions in Switzerland. Families and Societies Working Paper, 2014(12), 1–30.

Krings, F., Johnston, C., Binggeli, S., & Maggiori, C. (2014). Selective incivility: Immigrant groups experience subtle workplace discrimination at different rates. Cultural Diversity and Ethnic Minority Psychology, 20(4), 491-498.

Oesch, D., & Baumann, I. (2015). Smooth transition or permanent exit? Evidence on job prospects of displaced industrial workers. Socio-Economic Review, 13(1), 101-123.

Perrig-Chiello, P., Hutchison, S., & Morselli, D. (2015). Patterns of psychological adaptation to divorce after a long-term marriage. Journal of Social and Personal Relationships, 32(3), 386–405.

Pocnet, C., Antonietti, J. - P., Massoudi, K., Györkös, C., Becker, J., de Bruin, G. P., & Rossier, J. (2015). Influence of individual characteristics on work engagement and job stress in a sample of national and migrant workers in Switzerland. Swiss Journal of Psychology, 74(1), 17-27.

Rossignon, F. (2015). Family structure and home-leaving: A life course perspective. LIVES Working papers, 2015(41).

Widmer, E., Schicka, M., Ernst Staehli, M., Le Goff, J.-M., & Levy, R. (2012). “If I had known our couple turned that way, I would not have stopped working”: A biographical account of labour force participation and conjugal love. Sociologia E Politiche Sociali, 15 (Special Issue), 29–49.