Le PRN LIVES enferme des enfants dans une forteresse dont ils devront s'échapper

Le PRN LIVES enferme des enfants dans une forteresse dont ils devront s'échapper

Sur le thème de la mémoire, la douzième édition des portes ouvertes de l'Université de Lausanne aura lieu du 18 au 21 mai 2017. Le Pôle de recherche national LIVES a préparé l'atelier No 17 sous la forme d'un «escape game» où les participant·e·s devront reconstituer des parcours migratoires pour réussir à sortir de la salle. Une grande enquête sur la mémoire historique à court terme, dirigée par deux doctorant·e·s, sera également menée auprès du public. Enfin le directeur de LIVES, Dario Spini, donnera un cours par vidéo, inspiré de la thèse de Nora Dasoki qu'il a supervisée.

Un tremblement de terre a eu lieu au centre d’enregistrement des requérants d’asile. Tous les adultes ont été hospitalisés. Trois enfants en bas âge sont cependant retrouvés sains et saufs. Qui sont leurs parents? D'où viennent-ils? Pourquoi ont-ils fui leur pays? Par où ont-ils transité? Le bureau des procédures est sens dessus dessous, mais certains indices permettent d'y voir plus clair: autant de documents d'un passé pas si lointain provenant de pays dont les gens ont été chassés.

Sur le mode de l'«escape game», l'animation SOS Forteresse, proposée cette année par le Pôle de recherche national LIVES aux Mystères de l'UNIL, est évidemment basée sur l'approche des parcours de vie. Les visiteurs seront enfermés dans une pièce et devront reconstituer la trajectoire de familles migrantes pour trouver les codes qui leur permettront d'en sortir. Pour réussir, ils devront faire preuve d’observation, de logique, d’un peu de culture et de beaucoup de collaboration. Rendez-vous dans la salle 3021 du bâtiment Anthropole, arrêt du métro M1 UNIL-Dorigny.

Grande enquête sur la mémoire

La douzième édition des Mystères de l'UNIL sera également l'occasion de réaliser une expérience auprès du public.

Si vous pensez aux grands événements et changements qui se sont passés en Suisse et dans le monde au cours de votre vie, quels sont ceux qui vous ont le plus frappé ?

Du jeudi au dimanche, une dizaine d'étudiant·e·s en sciences sociales passeront auprès du public pour poser cette question aux participant·e·s de tous âges. Les réponses seront utilisées pour une recherche sur la mémoire historique collective, et les premiers résultats seront communiqués à la fin des Mystères. Le but est d’observer les différences entre générations. Ce sera la première fois qu’une telle enquête inclura des personnes encore mineures, nées au tournant du 21e siècle. Car le public-cible des Mystères, notamment pendant les deux jours réservés aux écoles, est composé de jeunes de 9 à 13 ans. Cette enquête est coordonnée par Léïla Eisner et Sergeï Rouzinov, doctorant·e·s LIVES, et fait suite à une recherche de Stefano Cavalli, ancien membre du Pôle.

Cours UNIL en herbe

Le PRN LIVES sera également représenté dans le projet UNIL en herbe, où les enfants pourront suivre un mini-cours en direct ou par vidéo, donné par un·e vrai·e professeur·e. Dario Spini y parlera de la mémoire autobiographique des moments de bonheur et de vulnérabilité au cours de la vie. Il résumera ainsi les résultats obtenus par Nora Dasoki dans son travail de thèse. Cela se passera dans la salle 2064 du bâtiment Anthropole.

>> Vidéos "UNIL en herbe"

>> Programme complet des Mystères

>> Autres ateliers de la Faculté des sciences sociales et politiques