« Parcours de vie, Inégalités et Politiques sociales » :  une nouvelle orientation de Master à l’UNIL

« Parcours de vie, Inégalités et Politiques sociales » : une nouvelle orientation de Master à l’UNIL

Le nouveau plan d’études de Master en sciences sociales de l’Université de Lausanne fait la part belle aux parcours de vie. Recentré sur quatre orientations au lieu de sept, il se veut davantage professionnalisant. Une vingtaine de chercheurs du Pôle de recherche national LIVES y enseigneront dès la rentrée prochaine. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 30 avril 2015.

La refonte du Master en sciences sociales de l’UNIL a abouti. Dès septembre 2015, les détenteurs d’un bachelor pourront poursuivre leurs études en vue d’obtenir le grade suivant en choisissant parmi quatre orientations entièrement repensées.

Les quatre orientations spécifiques sont : « Parcours de vie, Inégalités et Politiques sociales », « Droits humains, Diversité et Globalisation », « Culture, Communication et Médias », « Corps, Science et Société ».

Des chercheurs LIVES enseigneront dans les quatre orientations, avec une prédominance dans la première.

Formation qualifiante

Selon l’objectif général du nouveau plan d’études, « Les enseignements au programme permettent à l’étudiant-e d’acquérir des compétences complémentaires et nécessaires à une insertion dans les milieux professionnels tels ceux des institutions sociales, culturelles, politiques ou sanitaires comme dans les milieux de la recherche, de la communication et des services. »

Par le passé, une des sept orientations de l’ancien Master en sciences sociales abordait déjà le thème des parcours de vie, mais était peu suivie en raison de son image peu professionnalisante.

« Nous avions surtout des personnes qui se destinaient à la recherche ; une ou deux aux ressources humaines. Le fait de réunir parcours de vie, inégalités et politiques sociales sera maintenant plus attractif pour des étudiant-e-s visant par exemple des carrières dans l’administration », explique Jean-Marie Le Goff, maître d’enseignement et de recherche (MER), responsable de l’ancienne filière de formation en sciences sociales et membre du bureau de la Commission d'enseignement qui a travaillé à cette réforme.

Lui-même membre d’une équipe de projet au sein du Pôle de recherche national LIVES, il sera notamment responsable, avec Jacques-Antoine Gauthier - autre MER et chercheur LIVES - d’un atelier de recherche intitulé « Dynamiques sociales I », qui sera obligatoire dans l’orientation « Parcours de vie, Inégalités et Politiques sociales » et dans l’orientation « Droits humains, Diversité et Globalisation ».

Le Master en sciences sociales comprendra un tronc commun aux quatre orientations pendant le premier semestre, avec deux enseignements méthodologiques et trois enseignements thématiques transversaux. Dès le deuxième semestre, les étudiant-e-s suivront une orientation spécifique composée d’enseignements spécifiques obligatoires et de cours à choix. Ils auront également l’occasion de faire un stage en milieu professionnel au troisième semestre, avant la finalisation de leur mémoire de Master au quatrième et dernier semestre.

Les orientations spécifiques seront nourries par les recherches menées au sein de l’Institut des Sciences Sociales, parmi lesquelles figurent plusieurs études du PRN LIVES sur la vulnérabilité.

>> Voir le descriptif du Master en sciences sociales